Les actualités d'Aelian Finance

Qonto lève 20 millions d’euros pour viser l’international

Levée de fonds

La fintech parisienne Qonto vient de boucler une levée de fonds de 20 millions d’euros. Elle va se lancer dans trois pays européens en 2019 et mener des partenariats pour renforcer sa stratégie de services.

Voilà de quoi célébrer dignement le premier anniversaire du son lancement de sa néobanque à destination des PME et des indépendants. Qonto lève à nouveau des fonds auprès de Valar (le fonds de Peter Thiel) et d’Alven, avec l’appui de la Banque européenne d’investissement, pour un montant de 20 millions d’euros, ce qui porte  le total des fonds à 32 millions depuis sa création au printemps 2016. Les douze premiers mois de l’activité ont permis de valider le modèle et d’envisager une croissance à l’international, explique Alexandre Prot, cofondateur de la fintech : « Nous avons renforcé nos positions et allons ouvrir le service en Allemagne, en Italie et en Espagne dès 2019. »

Avec 25.000 clients revendiqués et un montant total de 1,7 milliard d’euros de transactions traitées, la start-up peut s’appuyer sur de solides bases et des revenus mensuels qui seraient de plusieurs centaines de milliers d’euros, selon plusieurs sources. Principal canal qui génère ces revenus, les entreprises, qui pèsent 90 % dans le portefeuille clients, les autres étant des travailleurs indépendants. Deux tiers d’entre elles ont déjà des comptes existants par ailleurs. Attirés par des tarifs attractifs et la transparence des coûts, un tiers ferment même leur ancien compte traditionnel, selon Qonto.

Elargir la palette de services

Pour continuer à attirer ces prospects, la start-up doit décupler son offre de services. C’est pourquoi elle a ouvert la possibilité à ses clients de réaliser des virements internationaux, l’encaissement de chèques ou les virements sortants Sepa dans la zone Euro. Elle va également lancer un nouveau forfait mensuel pour mieux répondre aux besoins des équipes de taille plus importante. Car c’est l’un des enseignements de la première année d’activité réelle de Qonto qui attire des entreprises de plus en plus matures, confirme Alexandre Prot : « Nous enregistrons de plus en plus de clients établis, nous remontons la pyramide des entreprises ! » Autre piste pour créer de nouvelles formes de revenus, les partenariats. Qonto va proposer des services à ses clients autour de la gestion d’entreprise comme la comptabilité, l’assurance, voire le crédit, à chaque fois en prenant une commission.

Accompagner les champions de l’entrepreneuriat

L’autre effet de cette courbe ascendante est la baisse pressentie du taux de perte des entreprises qui cessent leur activité. Par nature risqué, l’entrepreneuriat génère une mortalité élevée que la jeune pousse avait pris en compte dans son modèle économique, assure le startuppeur : « Prenez l’exemple de Station F où nous avons un nombre de clients importants parmi les start-up. Entre 50 et 60 % d’entre elles vont faire faillite, quelques-unes vont bien réussir et l’une d’entre elle sera un immense succès. Nous essayons de faire en sorte d’accompagner celle-là. »

Les néobanques se financent

Les fonds réunis lors de ce nouveau tour de table vont permettre de grossir les rangs de la pépite tech. Une centaine de talents devraient la rejoindre dans le courant des douze prochains mois pour approcher la barre des 200 personnes. A ce rythme, elle apparaît bien armée pour évoluer dans un secteur sans réel concurrent frontal, mais avec des acteurs qui lorgnent sur les professionnels. L’allemand N26, également financé par Valar à ses débuts,  a levé 160 millions de dollars en mars dernier mais se positionne également sur le marché des particuliers. Shine vient quant à elle de lever 8 millions d’euros en concentrant son énergie sur les travailleurs indépendants. Et pour chacun de ces acteurs, l’enjeu sera désormais de devenir un pilier pour aider les entreprises dans leur gestion quotidienne et, à plus long terme, en s’associant également aux bons partenaires.

Source : Les Echos Entrepreneurs – https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/0302288014919-qonto-leve-20-millions-d-euros-pour-viser-l-international-323565.php

Leave a Reply